top of page
Discussion de groupe

Argumentaire

Existe-t-il une relation entre la croissance démographique et l’effondrement de la biodiversité ?

Comment pourrait-il en être autrement ?


L’occupation des espaces autrefois naturels par l’Homme conduit inévitablement à l’expulsion d’une grande faune sauvage de ces mêmes espaces. Quel que soit son niveau et son mode de consommation, l’Homme ne peut complètement vivre au milieu des espèces sauvages, en particulier de la grande faune et des prédateurs (on connaît en France les problèmes insolubles que pose la cohabitation avec le loup, un prédateur pourtant relativement modeste et bien peu dangereux pour l’Homme). Inévitablement, nous devons partager les territoires et pour cela, la consommation n’est pas le premier facteur en cause. D’ailleurs, un pays pourtant très riche comme le Canada (voir point 1) possède encore une grande faune du seul fait de sa faible densité démographique. De même, les forêts ne pourront être protégées sérieusement dans un monde surpeuplé.


La disparition aujourd’hui de la mégafaune africaine est grandement la conséquence de l’explosion démographique du continent. De la même manière d’ailleurs que c’est pour une large part à sa faible densité que l’Afrique doit d’avoir longtemps pu garder sur ses territoires des espèces autrefois répandues dans le monde entier, éléphants et lions par exemple, dans leurs différentes variantes continentales.



bottom of page