top of page
Journaux

PUBLICATIONS
par année

Ancre 1

PUBLICATIONS 2022

Dernière mise à jour : 28 sept. 2023

Décembre 2022



Samedi 3, l'excellent film Mother, sorti il y a quelques années, est aujourd'hui en accès libre et en version française.


Novembre 2022

Lundi 28, L’enfant, un fléau pour la planète, tel est le titre d'un article d'Antonio Fischetti publié dans le dernier numéro de Charlie-Hebdo.


Vendredi 18, Marie-Eve Perrru, représentante de Démographie Responsable pour l'Ile de France était hier l'invitée de l'émission Sens Public sur Public Sénat en compagnie de Gilles Pison et de Emmanuel Pont. (aller à la minute 45).


Jeudi 17, il y a 2 jours, à l'occasion du franchissement du cap des 8 milliards, France Info a publié un article où il était à la fois question des personnes qui ne veulent pas d'enfants pour des raisons écologiques, mais aussi de notre association et de ses préconisations qui ne sont pas tout-à-fait les mêmes.

Le même jour, Didier Barthès, porte-parole de notre association, était l'invité du 28 minutes d'Arte il y a 2 jours à l'occasion du franchissement du cap des 8 milliards.


Mardi 15 , Jour J | Nous sommes aujourd'hui 8.000.000.000

Lundi 14, J - 1 | Pour marquer l'importance du franchissement du cap des 8 milliards, un rassemblement de Démographie Responsable a eu lieu à Paris samedi dernier.



Vendredi 11, J - 4 |

- "Face à la crise climatique, des humains trop nombreux ou qui consomment trop ?", telle est la question que se pose la journaliste Delphine Roucaute dans un article publié hier par Le Monde.

- Dans son numéro d'hier, le journal protestant Réforme a consacré un article sur le passage aux 8 milliards précédé d'une référence à notre sondage "Les français et la démographie".


Jeudi 10, J - 5 |

- Un article de l'AFP intitulé "Face à l'explosion démographique, renoncer aux enfants pour sauver le climat", où Démographie Responsable est présentée comme « une association écologique et décroissante qui milite pour la stabilisation puis la lente diminution de la population humaine » a été publié il y a 2 jours et repris par de très nombreux journaux en ligne dont L'Obs, Le Point, L'Express, Courrier International, GoodPlanet, Sud Ouest, Corse Matin, Bourse Direct, Les Nouvelles Calédoniennes, et à l'étranger 20mn.ch, ArabNews, La Libre Belgique,...

- Quant au journal Le Monde, il a publié ce jour un article dont le titre est : « Nous serons 8 milliards d’êtres humains sur Terre dans quelques jours : jusqu’où ira la démographie mondiale ? »


Mercredi 9, J - 6 | A la veille du franchissement du cap des 8 milliards, contactés par l'association Démographie Responsable, plusieurs scientifiques de renom ont signé une tribune publiée ce jour par Le Monde qui l'a intitulée : Réduire la population contribuerait à l’atténuation du réchauffement climatique. Voir la liste des signataires.

Mardi 8, J - 7 |

- Dans une publication intitulée Le malthusianisme, une idée neuve en Europe, le média Causeur s'est fait le relais de notre sondage en écrivant : « La planète accueille ce mois-ci le huit milliardième être humain. Un sondage IFOP révèle que, pour les Français, la Terre est surpeuplée. Ils sont favorables à une nécessaire maitrise de la natalité et des flux migratoires »

- Signalons aussi cet article du Monde « En pleine croissance démographique, les mégapoles africaines face au besoin de transports en commun » et qui aurait aussi pu avoir comme titre Soleil Vert en Afrique.

Lundi 7, J - 8 | A l'occasion de l'ouverture de la COP27, il pouvait être intéressant de regarder en quoi la croissance démographique participe aux émissions de CO2 et par conséquent au réchauffement climatique. Lire ici.










Dimanche 6, J - 9 | L'association Démographie Responsable est présente au salon Marjolaine de Paris jusqu'à la fin de la semaine. Venez nous y retrouver. Nous y tiendrons même un atelier-conférence sur le passage aux 8 milliards le samedi 12/11 à 16h30.


Samedi 5, J - 10 | Hasard du calendrier, le passage aux 8 milliards interviendra en plein milieu de la COP27 qui démarre demain en Égypte. Rappelons que le pays hôte peut être considéré comme un des plus surpeuplé au monde, avec une densité de population (hors déserts) supérieure à 2.000 hab/km². D’ailleurs, du fait de sa localisation géographique il est un de ceux dont les habitants souffriront le plus du réchauffement, ce d’autant plus que sa population est appelée à passer de 100 à 200 millions d’habitants d’ici la fin du siècle. On peut donc espérer que ce double télescopage, les dates et le lieu, amènera la Conférence à faire référence aux questions de population, tant il est vrai que la poursuite de l’explosion démographique n’est, au sens donné à ces termes par le GIEC, ni une façon d’atténuer le changement climatique ni encore moins un moyen de s’y adapter.


Vendredi 4, J - 11 | En partenariat avec l'association Écologie sans frontière, Démographie Responsable organisera un rassemblement le samedi 12 novembre à Paris (4ème) de 9h à 18h place Edmond Michelet, près du centre Beaubourg, ce pour marquer le passage aux 8 milliards qui aura lieu 3 jours après. Un événement Facebook a même été créé pour cette occasion.


Jeudi 3, J - 12, selon un sondage réalisé par l'IFOP pour le compte de Démographie Responsable et l'association Écologie sans frontière, une très large majorité de français (72%) estime que la planète est surpeuplée. Un résumé des 6 questions qui leur ont été posées est disponible sur cette page et l'intégralité des réponses est téléchargeable ici.


Mercredi 2, J - 13, signalons que le jour J, l'association européenne eurASP organise une conférence en Belgique à Bruxelles.


Mardi 1er, selon l'ONU, le 15 novembre prochain, la population mondiale va franchir le cap des 8 milliards, onze ans seulement après celui des 7 milliards. Nous sommes donc à J - 14 de cet événement majeur si l'on considère ses conséquences écologiques néfastes multiples. Pour démarrer ce compte à rebours, voici un article publié hier par Le Parisien concernant la Tanzanie et qui montre à quel point la croissance démographique d'un pays peut devenir folle. Qu'on en juge : 7,5 millions d'habitants en 1950 et 65 millions aujourd'hui soit une multiplication par près de 9 en 72 ans avec un taux de fécondité encore égal à 4,7 enfants par femme. De surcroît, comme le précise d'ailleurs l'article, la population du pays devrait continuer à exploser avec 150 millions en 2050 (130 millions "seulement" selon l'ONU). Ne parlons même pas des projections (plus aléatoires) de 2100, à savoir 245 millions (fois 33 en 150 ans ?)

Octobre 2022


Jeudi 13, selon le rapport 2022 du WWF publié aujourd'hui, sur 32 000 populations de plus de 5 230 espèces de vertébrés, entre 1970 et 2018, le déclin moyen des populations de vertébrés est de 69%. Or, dans le même temps, la population humaine a augmenté de 100%. Difficile dans ces conditions de ne pas voir une relation de cause à effet entre l'augmentation des humains (+ 100%) et la perte de la biodiversité (- 69%).


Mardi 11, Antoine Waechter et Didier Barthès étaient les invités de l'émission Politique & Economie de TVL pour présenter leur dernier ouvrage "Le Défi du nombre".


Lundi 3, dans son édition du 1er octobre, le quotidien régional DNA (Dernières Nouvelles d'Alsace), a publié une interview d'Antoine Waechter. En effet ce dernier et Didier Barthès, porte-parole de notre association, sont les auteurs d'un tout récent ouvrage intitulé Le Défi du nombre.


Septembre 2022

Vendredi 30, à l'occasion de la parution du dernier numéro de Population & Société de l'INED, fidèle à son intérêt pour le sujet, le journal La Croix a publié un article intéressant intitulé Démographie : dix chiffres clés sur la population mondiale.

Août 2022

Vendredi 26, pour parler des projections démographiques pour le moins étonnantes de HSBC, soit 4 milliards d'humains seulement en 2100 au lieu des 10,4 annoncés par l'ONU en juillet dernier, Yves Calvi avait invité 4 personnes à son émission d'hier soir dont, en visio, le président de notre association.

Vendredi 19, le président de notre association était hier l'invité de Forum, sur la Radio Télévision Suisse francophone, en compagnie d'Emmanuel Pont et de Corinne Maier, pour une émission dont le thème était : Doit-on cesser de procréer pour sauver la planète ? Cliquer sur l'avant-dernière icône ou aller à 31'45"

Vendredi 12, à l'aube du franchissement du cap du 8ème milliard d'humains, 11 ans seulement après celui du 7ème, cette excellente analyse de Stéphane Madaule devrait être massivement diffusée pour aider à rectifier le "déséquilibre démographique" mondial dont il est question dans son article.

Lundi 1er, nous apprenons le décès de Hugues Stoeckel, auteur du livre intitulé "La faim du monde" et sous-titré "L’humanité au bord d’une famine globale" publié en 2012. Né en 1947, ancien professeur de mathématiques, il était un écologiste militant depuis les années 1970, membre du parti Les Verts, d'Attac, d’Alsace Nature ou encore de la Ligue de protection des oiseaux. On reverra avec intérêt la première conférence donnée par notre association et dans laquelle il était intervenu.

Juillet 2022

Mercredi 27, nous apprenons avec regret le décès, intervenu hier, de James Lovelock à l'âge de 103 ans. Scientifique britannique connu pour de multiples travaux et pour son hypothèse Gaia, il était devenu en 2009 un des dirigeants de Population Matters (ex Optimum Population Trust), qui prône, comme notre association, une décroissance graduelle de la population humaine globale jusqu'à un niveau soutenable.

Lundi 11, comme tous les ans à la même date, nous "fêtons" aujourd'hui la Journée Mondiale de la Population. Cette événement revêt cette année une importance particulièrement dramatique puisque nous allons bientôt être 8 milliards d'humains sur la planète et ce, seulement 11 ans après le passage au 7ème milliard (officiellement le 15 novembre prochain), voir par exemple cet article. Rappelons en effet qu'il a fallu 14 ans pour passer de 3 à 4 milliards, ensuite 13 ans pour aller de 4 à 5 milliards et enfin 12 ans seulement pour passer de 5 à 6 milliards et de 6 à 7 milliards. L'humanité s'apprête donc à réaliser un nouveau record historique dont on peut penser qu'il la rapproche un peu plus de l'abîme.

Samedi 2, signalons le dossier en 4 volets de Laure Noualhat publié sur Reporterre et consacré à la démographie : [1/4] Pour la planète faire moins d'enfants, [2/4] De plus en plus vieux, l'autre défi démographique , [3/4] L'Afrique confrontée au boom de sa population, [4/4] Réduire la population en se fondant sur les droits humains, c'est possible.

Mai 2022

Mardi 24,

1) dans un article intitulé Inde et Pakistan : se préparer à des canicules encore plus intenses et publié sur le site The Conversation on peut lire entre autres ceci : « La vague de chaleur actuelle touche plus de 1,5 milliard de personnes tandis que la population du sous-continent indien devrait encore s’accroître de 30% au cours des 50 prochaines années. Cela signifie que des centaines de millions de personnes supplémentaires naîtront dans une région amenée à connaître des vagues de chaleur plus fréquentes et plus graves.»

2) Selon GoodPlanet mag' : Jean-Marc Jancovici relance le débat et la controverse sur la surpopulation en estimant que « la nature, la planète, n’acceptera pas d’avoir 10 milliards d’habitants sur Terre ad vitam æternam vivant comme aujourd’hui.»

Samedi 7, suite à l'officialisation, le 5 mai dernier, du Jour du dépassement de la France 2022, le président de notre association a publié une vidéo (sous forme de diaporama commenté de 11 minutes) où il revient sur son calcul et certains enseignements que l'on peut en tirer. On trouve aussi cette même analyse, mais plus complète, sous la forme d'un article.



Mercredi 4, mise en ligne des interventions de la table ronde sur la démographie ayant eu lieu à Toulouse le 8 avril dernier, sous la forme d'un condensé des questions et réponses posées à notre président dans un diaporama vidéo YouTube (22mn).


DOIT-ON ARRÊTER DE FAIRE DES ENFANTS POUR ÊTRE ÉCOLO (SAUVER LA PLANÈTE) ?

Cette injonction qui lie natalité et empreinte écologie est-elle confirmée par les faits ? Représente-t-elle désormais la solution la plus efficace pour sauver la planète ?

Table ronde animée par Xavier Lalu, spécialiste des médias en ligne et du numérique.

Avec :

Denis Garnier, président de l’association Démographie Responsable

Bénédicte Gastineau, démographe à l’Institut de recherche pour le développement (IRD), Aix-Marseille Univ – IRD, Laboratoire population-environnement-développement à Marseille

Valérie Golaz, démographe à l’Institut national d’études démographiques (INED), Aix-Marseille Univ – IRD, Laboratoire population-environnement-développement à Marseille

Lieu Médiathèque José Cabanis - 1, allée Jacques Chaban-Delmas, Rez-de-chaussée, 31000 Toulouse

Avril 2022

Samedi 30, signalons avec un peu de retard l'excellent article publié sur le site The Conversation dont les auteurs sont trois membres de l'IRD en la personnes de Marine Combe, Rodolphe Gozlan et Soushieta Jagadesh, article intitulé L’augmentation de la population mondiale responsable des crises sanitaires ?


Mars 2022

Mercredi 30, la publication du rapport annuel de l'UNFPA (Fonds de Nations-Unies pour la Population) est l'occasion d'un article du Monde d'aujourd'hui. Ces dizaines de millions de grossesses non désirées sont d'autant plus alarmantes, qu'au delà des drames individuels se joue aussi la tragédie collective de la surpopulation mondiale.

Dimanche 27, un article du Monde Afrique sur une énième forêt menacée par l'explosion démographique.


Vendredi 25, le vendredi 8 avril prochain aura lieu à la médiathèque de Toulouse une rencontre débat sur le thème : Doit-on arrêter de faire des enfants pour être écolo. Les intervenants seront : Bénédicte Gastineau, démographe (IRD),Valérie Golaz, démographe (INED) et Denis Garnier, président de notre association.


Mercredi 23, le média Libération a récemment publié un article très intéressant intitulé : Au Niger, l'éducation des filles, un remède à la "bombe démographique".

Samedi 5, les jeudis 10 et 17 mars prochain, de 19h30 à 21h30, auront lieu des Rencontres-Débats menées par l’association Démographie Responsable à l'Espace Jemmapes, 116 Quai de Jemmapes – 75010 Paris

Février 2022

Lundi 28, Faut-il faire moins d'enfants pour sauver l'humanité ?, telle est la question posée à Corinne Maier (écrivaine), Gilles Pison (démographe INED) et Denis Garnier (président de notre association) par le média Le Drenche.

Vendredi 18, signalons que le mercredi 2 mars prochain, le président de Démographie Responsable interviendra à la demande du groupe Décroissance Ile de France sur les rapports entre la croissance démographique et une grande partie des maux écologiques actuels. Cette conférence aura lieu à 18h30 à la maison des associations, 181 avenue Daumesnil, Paris 12°, Métro : Daumesnil ou Félix Eboué. Entrée libre, sans masques ni passe vaccinal.

Janvier 2022

Vendredi 28, sous le titre Il faut faire naître le divin enfant, Charlie Hebdo a publié un excellent billet de Gérard Biard dans son numéro 1540 du 26 janvier dernier. L'article complet est accessible moyennant une adresse mail.

Lundi 24, hier sur France Inter, la chronique de Valère Corréard était consacrée à la surpopulation et aux personnes qui préfèrent ne pas avoir d'enfants pour des raisons écologiques. Notre association a par ailleurs été citée.

Samedi 22, à l'heure où de nombreux articles de presse se posent avec anxiété la question d'une éventuelle baisse de la population mondiale à l'horizon de quelques décennies, l'article de Didier Barthès intitulé La surpopulation est toujours d'actualité apporte un éclairant démenti.

Samedi 15, signalons l'article intéressant de Philippe Bernard sur Le Monde intitulé « L’emballement démographique de l’Afrique est d’abord un obstacle à son propre développement ».

205 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Pour une autre année de publications, sélectionner : 

Ici sont affichés les articles sur le sujet de l'impact de la surpopulation sur l'environnement classés par année de publication

bottom of page